Operations Manager 07 | 12

Welcome to Operations Manager 07 | 12 Sign in | Join | Help

Agentless Exception Monitoring [AEM]

Problématique 

 

La majorité des produits existants sont relativement limitée en termes de fonctionnalités dans le domaine de la supervision « des postes clients », je pense notamment aux systèmes d'exploitation comme Windows XP et Vista, en effet trop souvent comme dans Microsoft Operations Manager 2005 ils sont supervisés de la même manière qu'un système d'exploitation serveur. Au final, elle demeure inadaptée et grandement limitée (Licences couteuses, supervision non spécialisée...)

System Center Operations Manager 2007 corrige le tir et répond à cette problématique grâce aux fonctionnalités suivantes :

 

  • Agentless Exception Monitoring (AEM)
  • Customer Experience Improvement Program (CEIP)
  • Les packs d'administration spécialisés «client» pour Windows XP/Vista et Office/Internet Explorer 
  • Dans ce document, seule la fonctionnalité AEM sera détaillée.

     

    Présentation de la fonctionnalité Agentless Exception Monitoring [AEM] 

    Agentless Exception Monitoring répond au manque de visibilité des crashs applicatifs ou liés aux systèmes d’exploitation « client ». 

    Mise en situation et statistique

    Le constat : « Manque de visibilité des problèmes utilisateurs »
    Lors d’un crash lié aux plateformes clientes, dans plus de 90% des cas la visibilité du service informatique demeure extrêmement faible, en effet avant de faire appel aux HelpDesk, l’utilisateur final préfère redémarrer son application ou son système d’exploitation afin d’essayer de résoudre son problème. 

    Dans tout les cas « chaque erreur non répertoriée fera baisser la productivité et augmentera les coûts ! » La fonctionnalité AEM permettra d’inverser cette tendance et de combler ce manque de visibilité !

    Sur quelle technologie repose Agentless Exception Monitoring ?


    Pour bien comprendre le fonctionnement d’AEM il est important de connaitre le processus de gestion des rapports d’erreurs générés lors d’un crash.

    Lors d’un incident le service Windows Error Reporting (WER) plus connu sous le nom de Dr. Watson  génère des informations sur l’origine du problème. Enfin, il propose à l’utilisateur d’envoyer à Microsoft un rapport d’erreur par l’intermédiaire d’une boite de dialogue (Voir le schéma ci-dessous). 

    La plus part du temps l’utilisateur ne le fait pas, ceci s’explique par un manque de connaissance du processus ou de confiance envers Microsoft ! L’éditeur utilise ces informations dans le but d’améliorer la qualité de ses produits. Cependant, si l’utilisateur clique sur « Send Error Report » un rapport sera envoyé aux serveurs Watson.microsoft.com.

     

                                                                              Vue d’ensemble du processus d’envois des rapports d’erreur – Windows Error Reporting

     

                                                                                                                                        Activation de la fonctionnalité Agentless Exception Monitoring [AEM] - Next è
     

    Table des matières 

    Powered by Community Server (Non-Commercial Edition), by Telligent Systems