Operations Manager - SCOM

L'actualité des outils de supervision made in Microsoft

août 2011 - Posts

OpsMgr 2012 BETA : Gagnez une XBox et Kinect en répondant à ce questionnaire !

Voici un petit questionnaire sur le theme de votre expérience et utilisation de cette première BETA SCOM 2012.

Comptez une 20ene de minutes et pensz a fournir votre e-mail afin de tenter de gagner le gros lot !

OpsMgr 2007 R2 - Version finale du pack d'administration de supervision de la plateforme Windows Azure (6.1.7724.0)

Voici la version finale du pack d'administration permettant de superviser vos applications développés via la plateforme Windows Azure, le cloud de Microsoft

Au menu:

  • Discovers Windows Azure applications.
  • Provides status of each role instance.
  • Collects and monitors performance information.
  • Collects and monitors Windows events.
  • Collects and monitors the .NET Framework trace messages from each role instance.
  • Grooms performance, event, and the .NET Framework trace data from Windows Azure storage account.
  • Changes the number of role instances via a task.

Rendez-vous sur le centre de téléchargement de l'éditeur pour l'obtenir ! Pensez-bien à appliquer le Cumulative Update 3 (CU3) ou ultérieur sur votre infrastructure avant de l'importer. En effet, ce dernier est l'un de ces pré-requis !

OpsMgr 2007: Utilisateur du pack d'administration Exchange 2010 - Lisez-moi ! (KB 2592561)

Voici un nouvel article de la base de connaissance (KB 2592561) sur la mise en oeuvre et optimisation de ce pack pour Exchange Server 2010.

Pour rappel, ce dernier est très différent des autres puisqu'il intègre un service windows nommé Correlation Engine en charge de la gestion des évenements et de l'état de votre service de messagerie afin d'améliorer la génération d'alertes .

Au menu de cette article:

  • Les concepts du Correlation Engine
  • Les impacts et challenges d'architecture
  • Les optimisations de configuration sur vos serveurs d'administration (MS et RMS)

Bonne lecture,

OpsMgr 2012 Beta : Un échec de déploiement d’agents Windows ?
L’assistant de déploiement des agents Windows n’a guère changé si ce n’est l’ajout en plus des traditionnels Error Code et Description d’un lien vers le fichier de log (bien verbeux) situé dans le répertoire d’installation SCOM du  serveur d’administration ayant tenté l’opération.

Ce fichier MOMAgentMgmt.log est une source idéale pour commencer vos investigations ! Même si le lien n’est pas donné par SCOM 2007 sachez que ce fichier existe également…

À noter qu’en fonction de l’état d’avancement de l’installation ou mise à jour de vos agents les logs AgentInstall.LOG et AgentPatch.LOG peuvent être disponibles dans le même emplacement.

OpsMgr 2012 Beta : Les nouvelles cmdlets PowerShell

De nouvelles cmdlets pour PowerShell sont disponibles, par exemple Enable/DisableSCOMMonitor ou SCOMRule pour activer ou désactiver des règles et moniteurs à la volée.

A noter qu'elles sont désormais préfixées du mot SCOM.

En détail:

Add-SCOMAgentlessManagedComputer
Approve-SCOMPendingManagement
Deny-SCOMPendingManagement
Disable-SCOMAgentProxy
Disable-SCOMDiscovery
Disable-SCOMMonitor
Disable-SCOMNotificationSubscription
Disable-SCOMRule
Disconnect-WSMan
Enable-SCOMAgentProxy
Enable-SCOMDiscovery
Enable-SCOMMonitor
Enable-SCOMNotificationSubscription
Enable-SCOMRule
Export-SCManagementPack
Export-SCOMEffectiveMonitoringConfiguration
Get-EventSubscriber
Get-PSCallStack
Get-SCClass
Get-SCDiscovery
Get-SCManagementGroupConnection
Get-SCManagementPack
Get-SCOMAccessLicense
Get-SCOMAgent
Get-SCOMAgentlessManagedComputer
Get-SCOMAgentManagementServerSetting
Get-SCOMAlert
Get-SCOMAlertHistory
Get-SCOMClassInstance
Get-SCOMConnector
Get-SCOMDiagnostic
Get-SCOMEvent
Get-SCOMGatewayManagementServer
Get-SCOMGroup
Get-SCOMMaintenanceMode
Get-SCOMManagementServer
Get-SCOMMonitor
Get-SCOMNotificationAction
Get-SCOMNotificationEndpoint
Get-SCOMNotificationRecipient
Get-SCOMNotificationSubscription
Get-SCOMOverride
Get-SCOMOverrideResult
Get-SCOMPendingManagement
Get-SCOMRecovery
Get-SCOMResourcePool
Get-SCOMRMSEmulator
Get-SCOMRule
Get-SCOMRunAsAccount
Get-SCOMRunAsProfile
Get-SCOMTask
Get-SCOMTaskResult
Get-SCOMUserRole
Get-SCRelationship
Get-SCRelationshipInstance
Import-SCManagementPack
Install-SCOMAgent
New-SCManagementGroupConnection
New-SCOMResourcePool
Remove-SCManagementGroupConnection
Remove-SCManagementPack
Remove-SCOMAgentlessManagedComputer
Remove-SCOMDisabledClassInstance
Remove-SCOMResourcePool
Remove-SCOMRMSEmulator
Set-SCManagementGroupConnection
Set-SCOMAgentlessManagedComputer
Set-SCOMAgentManagementServerSetting
Set-SCOMAlert
Set-SCOMMaintenanceMode
Set-SCOMResourcePool
Set-SCOMRMSEmulator
Set-SCOMRunAsProfile
Set-SCOMUserRole
Start-SCOMMaintenanceMode
Start-SCOMTask
Start-Transcript
Stop-Transcript
Uninstall-SCOMAgent

OpsMgr 2012 Beta : Les nouveautés de la console

Quoi de neuf ?

La console d’administration / d’opération subie un très léger lifting en terme d’ergonomie puisqu’il est désormais possible de réduire les espaces navigation et taches situées à gauche et à droit de l’écran.

L’intérêt réside dans un gain de place non négligeable, idéal pour afficher vos plus beaux Dashboards !

Avant

Après

L’espace Administration a également été remanié pour refléter les nouveautés de cette édition, à savoir un nœud Network Management, Resource Pools et Unix/Linux Accounts.

La gestion des overrides / Changements

Pas de panique, Le concept d’overrides n’a pas changé ! Mais voici une excellente nouvelle, le pack par défaut n’est plus l’emplacement par défaut de stockage de vos changements ! Vous devrez sélectionner un pack d’administration.

Pour rappel, la bonne pratique consiste à créer un pack d’administration non-scellé par pack scellé importé dans votre infrastructure de supervision.



Maintenance Mode

Il est dommage que l’outil du ressource kit de SCOM2007 permettant la planification du mode maintenance ne soit pas intégré nativement, peut-être pour la RTM.

Cependant, il est intéressant de noté que malgré le fait qu’il est toujours possible de placer vos serveurs d’administration / Management Server en mode maintenance, les agents seront (enfin) basculés sur vos serveurs d’administration restants ! 

OpsMgr 2012 Beta : Les pools de ressources

Le pool de ressource est un nouveau concept introduit avec SCOM 2012. Il permet de regrouper logiquement plusieurs Management Server ou Gateway Server. Chaque membre d’un pool de ressource a en charge la gestion d’un ensemble distinct d’objet et tâche d’infrastructure, la charge de travail est automatiquement distribuée.

Caractéristique d’un pool

  • Assure une haute disponibilité de la supervision des ressources de type Unix/Linux et périphérique réseau SNMP.
  • Assure la distribution des taches d’import et export de pack d’administration, distribution des packs d’administration aux agents, hearbeats des agents, les notifications, etc.
  • Si un membre est indisponible, les membres restants se répartissent les ressources du pool. De même lorsqu’un nouveau membre est ajouté au pool.

Important

  • Les agents Windows n’utilisent pas les pools de ressources, mais le « failover classique » de SCOM 2007.
  •  Le service SDK d’accès aux consoles et les connecteurs ne sont pas supportés par le pool de ressource.
    • La haute disponibilité du service SDK peut être assurée par une répartition de charge réseau (NLB)

La création de pool de ressource est possible à partir du nœud  Ressource Pool de l’espace Administration. Par défaut, trois pools sont créés afin d’assurer la disponibilité des composants d’infrastructure :

  • AD Assignement Ressource Pool
  • All Management Servers Ressource Pool
  • Notifications Ressource Pool

Voici deux articles TechNet sur le sujet :

Sans aucun doute, cette fonctionnalité sera un élément clé de la haute disponibilité et de la distribution de la charge de travail de votre future infrastructure.

OpsMgr 2007: Support du Service Pack 4 de SQL Server 2005.

L'équipe support SCOM 2007 vient d'annoncer le support du dernier Service Pack de SQL Server 2005.

En attandant l'article de la base de connaissance associé, il décrive la procédure manuelle à réaliser si le rôle Reporting est installé.

Bonne update.

OpsMgr 2012 Beta : La fin du Root Management Server (RMS) !

Le RMS est mort !

Personne ne regrettera le serveur d’administration racine alias Root Management Server (RMS), serveur d’infrastructure clé SCOM 2007 exécutant :

  • Les services Data Access (SDK – Point accès des interfaces / Bases de données) et Management Configuration (calcul de la supervision du groupe d’administration…)
  • Les notifications.
  • Les connecteurs.
  • L’agréation de l’état de santé de vos objets de supervision. (Calcule des moniteurs d’agrégation)

Désormais l’ensemble des serveurs d’administration / Management Server seront égaux ! C’est-à-dire qu’il exécute l’ensemble des services clés !

Ils se répartissent automatiquement les différentes charges de travail d’infrastructure (workflows) à l'aide des pools de ressources, ainsi l’infrastructure SCOM 2012 gagne en simplicitésouplesse et robustesse.

Dès l’installation d’un second serveur d’administration, votre infrastructure sera hautement disponible sans faire appel à un cluster !

Le RMS emulator

À l’image du passage des domaines NT4 à Active Directory, le rôle RMS emulator assure une rétrocompatibilité des packs d’administration utilisant le RMS. Ce rôle unique est hébergé par défaut sur le premier Management Server de votre groupe d’administration.

Vous pouvez visualiser le détenteur de ce rôle à l’aide de la vue Management Servers de l’espace Administration.

Ce rôle est géré à l’aide de deux cmdlets PowerShell :

  • Set-scomrmsemulator : Déplacer le rôle RMS Emulator
  • Get-scomrmsemulator : Connaitre le détenteur du rôle.

Le service SDK / Data Access

Le service SDK est désormais démarré sur l’ensemble des serveurs d’administration et vous permet d’accéder aux informations de supervision. Cependant en cas de perte d’un serveur votre console ne sera pas automatiquement reconnectée sur un autre.

Ce composant n'est pour le moment pas supporté par les pools de ressources, la solution de contournement pour bénéficier d’un failover automatique consiste en la mise en oeuvre du service Network Load Balancing (NLB)

Pour plus d’information rendez-vous sur cette fiche TechNet :

OpsMgr 2012 Beta : Présentation des nouvelles vues Dashboard
Enfin ! Il était temps, les vues de type Dashboard sont enfin des vues à part entière et non plus une agrégation de vue standard comme le fait actuellement SCOM 2007.

Vue Dashboard SCOM 2007

Désormais ces vues contiennent des composants enfichables (widget). La version BETA en contient 3 cependant la création de widget est totalement ouverte !

La création et utilisation de ces derniers est possible par l’intermédiaire des consoles d’opération et web ! C’est très simple, dans un premier temps vous définissez la mise en page (Layout) puis vous ajoutez les widgets de votre choix !

Voici les widgets disponibles dans cette version,

Alert Widget 

  • Périmètre : Sélection d’un groupe ou type d’objet
  • Critère/Filtrage : Severity, Priority et État de résolution à afficher.
  • Les colonnes à afficher : Source, Path, État de résolution, etc…
    • Possibilité de trier et grouper le résultat
    • A noter qu’il est possible d’afficher si l’alerte est générée par une règle ou un moniteur à l’aide de la colonne Is Monitor Alert

 Performance Widget

  • Périmètre : Sélection d’un groupe ou type d’objet
  • Le compteur de performance à afficher.
  • Plage de temps (24h par défaut)
  • Légende : Cible, Path, Objet, Compteur, Instance, dernière valeur, valeur maximale, minimum et la moyenne !
  • Formatage : définition des axes du graphique

State Widget

  • Périmètre : Sélection d’un groupe ou type d’objet
  • Critère/Filtrage : État de santé à afficher. Ou affichage des machines en mode maintenance uniquement.
  • Les colonnes à afficher : Display name, Path, Health, Maintenance Mode.
    • Possibilité de trier et grouper le résultat

Pour conclure, ces widgets vous permettront (enfin) de créer rapidement un tableau de bord personnalisé à vos besoins. Nul doute de nombreux partenaires en proposeront ! Enfin il est facile de les intégrer à vos sites SharePoint à l’aide d’un Web Part intégré, pour y parvenir consultez l’article suivant OpsMgr 2012 Beta : L’intégration des vues Dashboards à SharePoint 2010 !

More Posts Next page »